Ouverture de la 2ème session extraordinaire de l’année: Les députés désignent ce jour leurs représentants dans le COS/LEPI

Hémicycle

Hémicycle

C’est au cours de la session extraordinaire qui s’ouvre ce jour lundi 25 mars 2013 au parlement que les députés vont procéder à la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du conseil d’orientation et de la supervision de la correction de la liste électorale permanente informatisée.

Après quelques jours de repos, les députés reprennent ce jour les travaux à l’Assemblée nationale. Il s’agit de l’ouverture de la deuxième session extraordinaire de l’année 2013, une session qui connaitra l’examen de plusieurs dossiers. Il s’agit entre autres, de l’examen du projet de loi portant statut général des agents permanents de l’Etat, l’examen du code pénal, du code électoral et surtout de la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du conseil d’orientation et de supervision de la correction de la liste électorale permanente informatisée (COS/LEPI). Ce dernier point sera ce jour lundi 25 mars 2013 au centre des débats en plénière. Les honorables députés procéderont à la désignation des membres de COS. Cette étape sera la dernière pour rentrer dans la phase active de la correction de la Lépi. La bataille visiblement serait rude dans le camp des députés de la mouvance. Beaucoup visent leur entrée dans cette structure qui va jouer le rôle politique dans la correction de la liste électorale permanente informatisée (Lépi). Parmi ces députés, certains qui avaient appartenus à la commission politique de supervision de la liste électorale permanente informatisée CPS/LEPI qui connaissent les avantages veulent y retourner, tandis que d’autres qui savent ce qu’ils peuvent gagner ne veulent pas se laisser faire. Du côté de l’opposition des noms circulent déjà, mais comme ce n’est pas de source officielle, il faudrait s’abstenir de donner de précisions. Mais une chose est certaine, l’opposition ne prendra pas cette fois-ci le risque d’envoyer un élément qui pourrait se départir de sa formation politique une fois face aux responsabilités comme ce fut le cas avec Arifari Bako actuel ministre des affaires étrangères. De toute façon, les députés ont cette journée pour faire tous les jeux possibles.

Cosme Kèkè
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s