Eligibilité du Bénin au deuxième compact du MCA: Rien n’est encore perdu

MCA BENINLe coordonateur national du millénium challenge account était sur le plateau de la télévision nationale  ORTB hier. A cette occasion, Samuel Batcho a clarifié la polémique qui se fait actuellement autour de l’éligibilité ou non du Bénin au second Compact du Millénium Challenge account. Tout en expliquant les raisons ayant conduit au léger retard qu’accusera la signature du contrat pour le deuxième compact, il a rassuré l’opinion publique et invité chacun à œuvrer de son mieux pour l’obtention du compact.

Depuis quelques jours une information persistante fait état de ce que le Bénin aurait été disqualifié du second compact du Millénium  Account . C’est pour clarifier la situation que Samuel Batcho, coordonateur  national du MCA a effectué cette sortie médiatique hier. A cette occasion il a expliqué devant l’opinion publique ce qu’il en était réellement. Selon le coordonateur du MCA, la décision du Millénium Challenge Coorporation de différer l’éligibilité du Bénin en ce qui concerne le deuxième compact se fonde sur deux documents principaux. Premièrement Samuel Batcho a expliqué qu’il s’agit du tableau des réformes auquel tous les pays sont assujéttis et ensuite les informations complémentaires qui ont été rapportées. A cet effet, il a souligné que concernant le premier volet c’est-à-dire le tableaux des indicateurs, le Bénin a pu réunir la moyenne de 10/20 mais c’est non compris de la satisfaction à l’indicateur du contrôle de la corruption, Samuel Batcho a noté que la performance du Bénin n’a pas été très bonne. A l’entendre, la performance du Bénin est passée à 49,99%. Nous sommes passés au rouge à cause de 0,01%  a-t-il dit. Et la conséquence immédiate est le fait que le Bénin n’est pas satisfait à l’indicateur de lutte contre la corruption. Et pour cette raison, le Bénin a été invité à fournir des informations complémentaires afin de ne pas perdre le second compact. Cependant, le temps que durera l’analyse des informations fournies par le Bénin entrainera un léger décalage de la décision du MCC prévue pour Mai 2014 à quelques mois plus tard, a-t-il souligné. Au terme des explications du coordonateur du MCA, il faut retenir que contrairement à ce que certaines langues veulent faire croire à l’opinion, le vote au sujet de l’éligibilité du Bénin à ce compact a été juste décalé de quelques mois en attendant de permettre aux autorités béninoises de prendre les dispositions nécessaires pour remplir les autres conditions, notamment celui du contrôle de la corruption. Pour finir, Samuel Batcho qui s’est voulu rassurant au sujet de l’obtention de ce compact n’a pas manqué d’inviter chacun à son niveau de responsabilité, à faire de son mieux pour l’atteinte de cet objectif.

Is-Deen O. TIDJANI – LE CLAIRON

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s