Lancement du «Mois de la Solidarité nationale»: Les Béninois invités à la générosité envers les plus défavorisés

Mois Solidarité«La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité». C’est la conviction du ministère de la Famille, des Affaires sociales, de la Solidarité nationale, des Handicapés et des Personnes du troisième âge. Invoquant le poète français Victor Hugo, qui proclamait que «Le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion», ce ministère, à travers son Fonds national de développement social et de la solidarité (FNDSS) entend, en agrégeant les gestes des uns et des autres, réduire les exclusions sociales. C’est la raison d’être du «Mois de la Solidarité nationale» lancé hier mardi 27 mai à Cotonou.

Les autorités du ministère en charge de la Solidarité nationale et du Fonds national de développement social et de la solidarité (FNDSS) exhortent à la générosité au profit des plus démunis. Cette générosité qui compte pour celles et ceux en situation de pauvreté. Les petits ruisseaux faisant les grands fleuves, tous les dons, quelle que soit leur valeur, sont admis. Du 27 mai au 25 juin prochain donc, l’élan de générosité des Béninois est sollicité pour manifester leur compassion à la souffrance ou à la misère de leurs prochains, et contribuer également à faire vibrer le sentiment d’appartenir à une même nation.

Ce qui enchante le Réseau de la conférence des femmes africaines de la diaspora qui en appelle à la conscience et à l’esprit de générosité de tous, instituions et personnes physiques ou morales, pour contribuer à réduire la souffrance d’une frange importante de la population. Et garantit son soutien à l’opération.
Reconnu comme un adepte de la solidarité, le député Yacoubou Malèhossou, qui dit intervenir en tant que simple citoyen musulman, se fait prédicateur de circonstance pour sensibiliser l’assistance aux vertus du partage, du don de soi. Une générosité qu’il appelle à orienter, en l’espèce, vers les malades, les indigents… Et c’est pour ceux-là que le médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun, a fait aussi le déplacement, pour rappeler à tous ceux qui possèdent, qu’ils ont reçu et doivent partager.

Contre l’exclusion sociale

Le haut commissaire à la solidarité nationale, Gatien Houngbédji, valide son propos en sensibilisant au sujet de la souffrance et de la misère ambiantes d’une partie de la population.
Justifiant l’initiative du gouvernement, la ministre en charge de la Solidarité nationale, Marie-Laurence Sranon Sossou explique que les différents programmes étatiques ont montré leurs limites et que le gouvernement à lui seul ne peut relever le défi. D’où l’idée de faire appel à la solidarité de proximité afin d’aider les couches démunies et de lutter contre l’exclusion sociale vécue par une frange importante de la population. Faisant suite à la «Quinzaine de Solidarité» en cours depuis 2009 et dont l’édition 2012 a permis de mobiliser 126 199 355 FCFA, le «Mois de la Solidarité» institué en 2013 permettra de mobiliser des ressources matérielles et financières pour la prise en charge des cas sociaux dont des enfants handicapés, des personnes indigentes et des personnes âgées. Et si l’édition 2012 de la Quinzaine a permis de prendre en charge des interventions chirurgicales de personnes souffrant de malformations sévères, la construction et l’équipement du Centre d’intégration et d’épanouissement des personnes âgées (CIEPA) d’Abomey-Calavi et l’appui en matériels sanitaires au ministère de la Santé, il subsiste de nombreux cas qui interpellent et méritent la contribution de tous. C’est pourquoi, au ministère en charge de la Solidarité nationale, l’ambition est grande. Cette campagne étant dénommée «Trente jours pour redonner le sourire aux désespérés». Pour ce faire, révèle la ministre, des tickets de solidarité seront vendus sur toute l’étendue du territoire national et des séances de sensibilisation auront lieu via les médias et autres centres de promotion sociale, sans oublier les écoles. Les opérateurs économiques eux, déjà sensibilisés à la cause de la solidarité nationale, sont attendus pour y contribuer. Marie-Laurence Sranon Sossou leur lance un appel vibrant à cet effet ; s’engouffrant en cela, dans la brèche ouverte un peu plus tôt par sa collègue Naomie Azaria en charge du Commerce, venue soutenir l’initiative.

Où donner ?

Aussi bien les dons en espèces qu’en nature sont reçus dans le cadre de l’opération. Les dons en espèces sont à déposer dans deux comptes bancaires. Il s’agit du compte N°01109610018 ouvert à la Bank of Africa Bénin et du compte N°0010131117441901 ouvert dans les livres d’Ecobank Bénin. Il suffit donc pour les donateurs, de se rapprocher d’une agence quelconque de l’une ou l’autre de ces banques partenaires, pour y déposer leur contribution. Sur ce, rappellent les organisateurs, il n’est point besoin d’être riche ou aisé pour être solidaire. Mieux, il faut offrir ce qu’on a pour voir d’autres nous offrir ce dont nous avons besoin ; et ne pas perdre de vue que l’auteur d’un bienfait est celui qui en recueille le fruit le plus doux.
De même, les dons en nature sont reçus. Ceux-ci sont à déposer au Fonds national de développement social et de la solidarité, sis au quartier Agontinkon à Cotonou, immeuble Enagnon, vons face Ecobank. Ils pourront également être déposés dans les directions départementales de la Famille, ainsi que dans les Centres de promotion sociale à travers le pays.
Sur place au lancement de l’opération, c’est le roi de Kika, Sa Majesté Gangoro Suabou qui a donné le top et dit l’adhésion des rois du Bénin à l’initiative avec une enveloppe symbolique de 50 000 FCFA.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s