Coopération Bénin-Union européenne: Le dialogue politique à l’ordre du jour

YAYI Boni Parle au peupleLe Chef de l’Etat Boni Yayi a présidé en personne ce mardi 2 décembre 2014 au Palais de la Marina, la deuxième session du dialogue politique entre le Bénin et l’Union européenne (Ue). La séance a connu la participation de la quasi totalité des ambassadeurs de l’Ue accrédités au Bénin, et a permis de faire le tour d’horizon de plusieurs sujets d’intérêt commun.

Le Bénin et l’Union européenne œuvrent chaque jour au raffermissement des liens séculaires d’amitié et de coopération qui les unissent. Consacré par l’article 8 des Accords de Cotonou de juin 2000, le dialogue politique Bénin-Ue a connu sa deuxième  session ce mardi à la salle des Ambassadeurs du Palais de la Marina. Occasion pour les deux parties, de faire un diagnostic des questions d’actualité nationale et les enjeux régionaux et internationaux et leurs impacts sur le Bénin. Pour le Chef de l’Etat béninois, l’organisation de cette deuxième session confirme le partage des mêmes valeurs de démocratie, de liberté, de droits de l’homme, de paix, de sécurité, etc par le Bénin et l’Ue. Le Président de la République a saisi l’occasion pour faire le point des efforts fournis par le Bénin pour assurer un climat de paix favorable à l’épanouissement des citoyens et au bon déroulement de l’activité économique. Pour lui, une démocratie qui ne nourrit pas, qui ne soigne pas, qui n’éduque pas, qui n’assure pas la sécurité humaine est un poison. Il a pris l’engagement de travailler davantage au renforcement de ce climat en vue d’assurer le bon fonctionnement des institutions et le mieux être des populations. Dans ce cadre, rassure-t-il, il sera organisé incessamment, en appoint aux efforts consentis pour l’actualisation de la Lépi, un dialogue politique inclusif avec les forces politiques en vue d’une décrispation l’atmosphère politique, et surtout d’une bonne organisation des échéances électorales à venir. Il n’a pas manqué d’exprimer ses gratitudes à l’Union européenne pour toutes les nombreuses sollicitudes à l’endroit de notre pays. L’appui au système électoral, aux réformes économiques, au développement, notamment avec la signature à Dakar le 29 novembre dernier du programme incitatif au titre du 11eme Fed d’une enveloppe de 244 milliards, sont autant d’actions qui font de l’Union européenne un partenaire privilégié de notre pays. Boni Yayi plaide pour le renforcement de cette coopération, à l’aune des Accords de partenariat économique qui entrent bientôt en vigueur entre l’Ue et la Cedeao. Sur le plan régional, le Président de la République sollicite davantage le soutien de l’Union en matière de lutte contre le terrorisme, la piraterie transmaritime, les trafics de tous genres, etc. Il dit espérer un dialogue franc, sans tabou et sans langue de bois, un dialogue entre amis, pour un meilleur avenir de la coopération entre le Bénin et l’Union européenne.

A l’issue des travaux, le Ministre des affaires étrangères Nassirou Arifari Bako et le Chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin Josep Coll ont fait à la presse la synthèse des discussions. Quatre axes, soutiennent-ils, ont constitué l’ossature des travaux, à savoir, contexte politique et social au Bénin, les relations bilatérales Bénin-Union européenne, questions de sécurité régionale et impact national, économie, climat des affaires et commerce. Ils ont permis d’approfondir entre autres, les questions relatives aux prochaines élections municipales et communales, au climat social, aux  droits de l’homme,  aux avancées enregistrées au titre du 10ème Fed et les enjeux du 11ème Fed, à l’après-table ronde, à la croissance économique, aux entraves au commerce et à l’investissement, aux Accords de partenariat économique (Ape), etc. Les discussions, se réjouit Nassirou Bako, se sont déroulées dans une bonne ambiance sous la direction du Président Boni Yayi. Sur toutes les questions évoqués, se felicite-t-il, le Bénin et l’Union européenne partagent une communauté de vues, ce qui augure de bonnes perspectives dans le ciel des relations entre les deux parties. Le Chef de la délégation de l’Ue a salué l’atmosphere des débats et les conclusions qui en sont issues.  Il a mis un accent particulier sur les Ape qui, selon lui, ouvrent une nouvelle ère dans les relations entre l’Ue et les pays de la Cedeao dont le Bénin, avec d’énormes impacts en vue en termes d’ouverture du marché et d’échanges commerciaux de toutes sortes.

Bruno OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s