PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION: Spectaculaire revirement de Mathurin Nago

nagooo(Voici pourtant la lettre où il magnifiait le projet)
LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, LE PROFESSEUR MATHURIN COFFI NAGO SE MONTRE TRÈS CRITIQUE DEPUIS QUELQUES TEMPS FACE AU PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION DU BÉNIN. SA POSITION RADICALE CONTRE CE PROJET À INSPIRÉ LA RÉDACTION DE VOTRE JOURNAL QUI S’EST LIVRÉ À UN TRAVAIL DE RÉTROSPECTION DES DIVERSES POSITIONS EXPRIMÉES SUR LA QUESTION DEPUIS QUE CE PROJET À VU LE JOUR. TOUT LAISSE VOIR QUE L’ACTUEL PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE S’EST JUSTE LIVRÉ À UN EXERCICE DE REVIREMENT DU MOINS SPECTACULAIRE.
Que Mathurin Nago déclare inopportune la révision de la Constitution du Il décembre 1990, c’est ce qu’on appelle en français courant Volte-face, et  » retournement de veste » en français politique. Comment cela a-t-il peut! échapper au professeur Nago? Les archivistes de l’Assemblée nationale auraient pu lui rafraîchir la mémoire sur la question. Malheureusement tout le monde semble avoir mal fait son travail là-bas. Et pour cause Le 7 juin 2013 la deuxième personnalité de l’Etat en la personne du président de l’Assemblée nationale écrivait au chef ‘de l’Etat au sujet de la bonne réception de son courrier qui saisissait la représentation nationale aux fins de procéder à l’étude de ce projet de révision de constitution. Dans cette réponse de l’Assemblée nationale au président du Bénin, on pouvait lire à l’entame « Je note par ailleurs que les trois principales innovations du projet de révision répondent parfaitement aux préoccupations de la classe politique béninoise, toutes tendances confondues. »On voit donc transparaître l’unité d’esprit que développait le président de l’Assemblée nationale avec Boni Yayi. Mais comment tout ceci a pu changer lorsque des dissensions sont nées entre les deux hommes? Doit-on en conclure que le professeur Nago préfère faire passer ses intérêts personnels au-dessus des intérêts que lui-même reconnaît comme faisant l’unanimité des Béninois, de la classe politique? Le professeur est-il dans la logique qui veut que lorsque les intérêts personnels, partisans et politiques sont menacés, alors on s’oppose aux projets porteurs de la République? Oui, Nago reconnaissait il y a quelques mois que le projet de révision de la Constitution est primordial pour le Bénin en marche vers le développement, et que le chef de l’Etat faisait bien de l’initier. Dans cette correspondance du 7 juin 2013 on pouvait aussi lire ces points importants qui ont requis l’adhésion et l’admiration de Nago. « Il s’agit de: la création et la constitutionnalisation de la Cour des Comptes, la constitutionnalisation de la commission électorale nationale autonome (Cena), l’imprescriptibilité des crimes économiques dans le cadre de la moralisation de la vie publique et de la lutte contre la corruption. ». Le comportement constaté au niveau de Mathurin Nago depuis quelques temps sur cette question de révision de la constitution est réellement contradictoire. Car on pouvait’ aussi lire dans ce courrier (sus cité) face à ce projet de révision de- la Constitution: « Au total, le contenu du projet de revis Ion de la Constitution du Il décembre 1990 traduit, à n’en point douter, à la fois votre volonté de respecter les acquis fondamentaux de la Conférence Nationale de février 1990, votre détermination à contribuer de façon significative au renforcement et à l’enracinement de la démocratie et votre souci de moderniser le système politique au Bénin ». Alors intérêt personnel, quand tu nous tiens! (Lire la lettre de Nage il Yavi)
Claude ALOFA – L’informateur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s